Taïwan met de l’eau dans le gaz entre la France et la Chine

Taïwan met de l’eau dans le gaz entre la France et la Chine

Il y a deux semaines, un incident diplomatique entre la France et la Chine n’est pas passé loin. Ce après avoir félicité officiellement les Taïwanais qui ont élu leur président. Problème, la Chine ne reconnaît pas Taïwan et considère que l’Etat lui appartient. L’ambassadeur de Chine en France, fou de rage, s’est fendu d’un communiqué lapidaire et menaçant. De vives tensions alors que la France et la Chine commémorent les 60 ans de leurs relations diplomatiques. Les équipes de Quotidien se sont rendues à Colombey-les-deux-Eglises, le célèbre village du général de Gaulle, qui fut le premier leader occidental à reconnaître la Chine communiste. De nombreux Chinois y étaient présents samedi aux côtés d’élus locaux. Tous accueillis par Nathalie de Gaulle, arrière-petite-fille du général. Et on a rapidement compris qu’il ne fallait pas parler de Taïwan.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
4m17

Quotidien