Trois ans plus tôt, le Haut-Karabakh était déjà meurtri

Trois ans plus tôt, le Haut-Karabakh était déjà meurtri

Paul Gasnier revient sur la situation au Haut-Karabakh. Il y a quelques temps, le journaliste s’était rendu sur place et avait déjà constaté que le processus d’expulsion des Arméniens de la région était déjà en cours. Il nous propose ce soir certaines images tournées à ce moment-là. Les Azerbaïdjanais avaient alors déjà conquis un tiers du Haut-Karabakh grâce notamment à de multiples bombardements. En bord de route, de nombreuses maisons brûlaient déjà, incendiées par leurs propres résidents avant de les abandonner, alors que la population arménienne craignait d’être massacrée. Mais à l’époque, la capitale de la région, Stepanakart était toujours arménienne et la vie suivait son cours, une ville désormais fantôme et désertée.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
1m55

Quotidien

Playlist: Le 20h15 Express