fond Valérie Pécresse : faites ce que je dis, pas ce que je fais
icon play - Valérie Pécresse : faites ce que je dis, pas ce que je faisValérie Pécresse : faites ce que je dis, pas ce que je fais

Valérie Pécresse : faites ce que je dis, pas ce que je fais

La clause Molière, c'est une nouvelle mesure, portée par la droite et contestée par la gauche. Et elle oblige sur les chantiers, les ouvriers à parler une seule et unique langue : le Français, la langue de Molière. Il y a 6 régions ont adopté la clause Molière. La dernière à l'avoir fait voter c'est Valérie Pécresse, la Présidente de la région Ile de France. Pour elle, le premier objectif serait d'assurer la sécurité sur les chantiers. Obliger les ouvriers à parler le français du bâtiment, ça permettrait aussi de lutter contre les travailleurs venus des pays d'Europe de l'Est, Valérie Pécresse, elle va bientôt déménager son Conseil Régional. Dans le 9-3. Petite visite obligée du chantier... Résultat : plus de la moitié des ouvriers ne parlent pas du temps France.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien avec Yann Barthès
3m22
Publiée le 24 mars 2017 à 20:16
Dispo + 30j
Quotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires