Violences faites aux femmes : Aurore Bergé rattrapée par ses anciennes déclarations

Violences faites aux femmes : Aurore Bergé rattrapée par ses anciennes déclarations

Les premiers jours de la rentrée parlementaire ont été mouvementés. Lors d’un discours sur les violences faites aux femmes, la députée Aurore Bergé a provoqué la colère de la gauche en évoquant sans filtre la gifle portée par Adrien Quatennens contre son épouse. Ce mercredi, la NUPES a riposté, rappelant à la députée les accusations contre les membres de son propre parti.

Quotidien
2m43

Quotidien