fond Violences policières: la formation des forces de l’ordre en question
Violences policières: la formation des forces de l’ordre en question

Violences policières: la formation des forces de l’ordre en question

Au cours de son audition face à l’Assemblée nationale, Gérald Darmanin a pour la première fois reconnu des manques dans la formation délivrée aux policiers. On en parle avec Paul Gasnier. Le manque de formation des forces de l’ordre pourrait-il expliquer les récentes affaires de violences policières ? C’est en tout cas l’axe choisi par le ministre de l’Intérieur face aux députés lundi. Gérald Darmanin a reconnu un manque de formation, notamment chez les jeunes recrues. Actuellement, un élève-policier passe en moyenne 8 mois en centre de formation – seulement 3 mois pour les élèves adjoint de sécurité - avant d’être envoyé sur le terrain. Pendant cette période, il prend des cours de tirs, de sport, de déontologie ou encore de droit. En 1980, les élèves-policiers passaient eux 12 mois en formation, le temps d’apprendre également l’éthique du métier ou les relations avec les populations. Avec le contexte sécuritaire actuel et la menace terroriste, les différents gouvernements ont voulu augmenter rapidement le nombre d’effectifs des forces de l’ordre sur le territoire. Les formations ont donc été raccourcies et condensées. Trop, d’après certains policiers que Paul Gasnier a pu rencontrer.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien
5m
Publiée le 01 décembre 2020 à 20:15
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires