Vivement qu’on crève : Yann Marguet allume une bougie pour les droits humains

Vivement qu’on crève : Yann Marguet allume une bougie pour les droits humains

Pour sa chronique humour hebdomadaire, Yann Marguet met en lumière les 75 ans de la Déclaration des droits de l’Homme. Un texte rédigé et signé à Paris au lendemain de la Seconde Guerre mondiale afin de garantir les droits fondamentaux de chaque être humain. Avec son humour qu’on lui connaît, le chroniqueur revient sur ce non-respect promis et aux 55 conflits armés qui font rage actuellement dans le monde, à l’avortement menacé, aux droits des homosexuels qui baissent ou bien encore à la montée inquiétante de l’extrême-droite dans le monde. Une Déclaration Universelle des droits de l’Homme qui représentait pourtant l’espoir, avec notamment la création d’un poste, le « haut-commissaire aux droits de l’Homme ». Le chroniqueur pointe du doigt la position de l’Occident, qui a été l’un des premiers à s’en servir comme un menu à la carte. Yann Marguet allume avec émotion une bougie pour les droits humains.
En savoir plus sur Yann Marguet

Quotidien
4m06

Quotidien