Zoom 2022 : comment sont fabriqués les sondages ?

Zoom 2022 : comment sont fabriqués les sondages ?

Pour l’heure, à six mois du premier tour de l’élection présidentielle, les vraies stars de la campagne ce sont eux : les sondages. On ne parle que d’eux à longueur de journée sur les chaînes d’infos, sur les radios, dans la presse. Le dernier en date annule et remplace celui de la veille et il y a parfois de grosses différences d’un institut de sondages à un autre. Pour mieux comprendre, Antoine Bristielle nous explique comment on fabrique ces sondages qui rythment l’actualité. Pour qu’un sondage voie le jour, il faut passer par plusieurs étapes. La première, c’est la commande : un média, une entreprise ou un parti politique fait une demande à un sondeur. Ensemble, ils s’accordent sur un questionnaire. Le sondeur va ensuite interroger un échantillon représentatif de la population française en termes d’âge, de sexe et de profession. Plus le nombre de personnes interrogées est important, plus la mesure de l’opinion des Français sera précise. Mais alors, comment expliquer les différences de chiffres parfois conséquentes entre deux sondages ? Souvent, les médias oublient de parler d’un point qui change tout lorsqu’il s’agit de lire un sondage : la marge d’erreur. Enfin, il faut se rappeler que les instituts de sondages ne font leur calcul que sur les personnes déclarant être certaines d’aller voter. Sauf que d’un institut à l’autre, ce nombre n’est pas toujours le même.

Quotidien
3m08

Quotidien