Zoom : Emmanuel Macron demande pardon aux harkis

Zoom : Emmanuel Macron demande pardon aux harkis

Lundi, depuis l’Élysée, Emmanuel Macron a rendu hommage aux harkis et leur a demandé « pardon ». On en parle avec Lilia Hassaine dans son Zoom. Emmanuel Macron qui demande pardon aux harkis, ça ne passe pas pour tout le monde. Le président rendait lundi hommage aux 200 000 Algériens qui se sont engagés auprès de l’armée française pendant la guerre d’Algérie. En 1962, après l’indépendance du pays, 60 000 d’entre eux, considérés comme des traîtres, ont été exécutés. Ceux qui ont pu quitter l’Algérie pour rejoindre la France espéraient une reconnaissance de l’État. Ils ont au contraire été parqués dans des camps, derrière des grillages, comme au « camp de la honte » de Rivesaltes ou dans d’anciennes prisons. Dans les années 1970, des dizaines de Harkis font des grèves de la faim pour alerter l’opinion sur leurs conditions et rappeler leur rôle auprès de la France pendant la guerre. Il faudra pourtant attendre 2001, soit quarante ans après leur arrivée, pour que la reconnaissance politique débute sous Jacques Chirac. Depuis, chaque président a voulu apporter sa pierre à ce travail mémoriel, souvent en fin de mandat. Emmanuel Macron est le premier d’entre eux à formuler des excuses.

Quotidien
4m08

Quotidien