Zoom 2022 : la jeunesse peut-elle renverser l’élection ?

Zoom 2022 : la jeunesse peut-elle renverser l’élection ?

Dans les récents meetings d’Éric Zemmour, on a croisé beaucoup de jeunes soutiens. Le polémiste s’est aussi entouré de jeunes porte-paroles pour faire sa promotion sur les plateaux télé. Pourtant, selon les sondages, Éric Zemmour séduit majoritairement les électeurs plus âgés : il récolte 17% d’intention de vote chez les 50-64 ans, contre 7% chez les moins de 35 ans. Si Éric Zemmour s’entoure de jeunes porte-paroles, c’est peut-être justement pour cacher son manque de popularité au sein de la jeunesse de droite. Cette jeunesse de droite qui lui préfère Marine Le Pen. Plus la courbe d’âge des électeurs baisse, plus la candidate du Rassemblement national est populaire. Si elle est en chute libre dans les sondages, Marine Le Pen recueillerait encore plus de 20% des voix chez les moins de 35 ans. Pour autant, l’extrême droite peut-elle vraiment espérer l’emporter grâce à l’appui de la jeunesse ? Pas vraiment : en réalité, plus les générations sont récentes, plus elles sont ouvertes sur les questions de société et plus elles sont à gauche en matière d’économie. Pour peser dans cette élection présidentielle, encore faut-il que la jeunesse se mobilise. À l’heure actuelle, seuls 6 jeunes sur 10 se disent certains d’aller voter en 2022.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
2m49
6 oct. 2021 à 19:57

Quotidien