fond Zoom: à l’ouverture du gigantesque procès anti-mafia en Italie
Zoom: à l’ouverture du gigantesque procès anti-mafia en Italie

Zoom: à l’ouverture du gigantesque procès anti-mafia en Italie

Ce mercredi a débuté le plus grand procès de la mafia italienne depuis 30 ans. Au total, 355 accusés, parmi lesquels des mafieux, mais aussi des fonctionnaires, des chefs d’entreprise et des hommes politiques. Le procès, qui se tient à Lamezia Terme, en Calabre, est historique de par ses accusés, mais aussi son organisation. Le procès a lieu dans un bâtiment de 3000m² transformé en bunker pour l’occasion : carabiniers à l’intérieur de l’édifice, barreaux à toutes les fenêtres et armée déployée à l’extérieur. Ce procès, c’est celui de la mafia calabraise, la Ndrangheta. Plus puissante que la Cosa Nostra en Sicile, plus puissante que la Camorra à Naples. La Ndrangheta, c’est la seule mafia présente sur les 5 continents. Elle contrôle 80% de la cocaïne qui arrive en Europe mais verse aussi dans le trafic de diamants en Afrique du sud ou dans l’immobilier à Bruxelles. Loin des petits groupes de mafias des films de gangsters, la Ndrangheta est une multinationale surpuissante, contrôlée par plusieurs familles et très bien protégée. Pour les juger tous, un homme : Nicola Gratteri, procureur anti-mafia qui vit en permanence sous protection policière depuis plus de 30 ans. Pour arriver à l’ouverture de ce procès, il a produit 24 000 écoutes téléphones et des dizaines d’images à charge. Lilia Hassaine nous débriefe l’ouverture de ce procès hors-norme.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien avec Yann Barthès
4m48
Publiée le 13 janvier 2021 à 19:52
Dispo + 30jQuotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires