fond Zoom: Aung San Suu Kyi, icône contestée, arrêtée après le coup d'Etat en Birmanie
Zoom: Aung San Suu Kyi, icône contestée, arrêtée après le coup d'Etat en Birmanie

Zoom: Aung San Suu Kyi, icône contestée, arrêtée après le coup d'Etat en Birmanie

Il aura fallu 50 ans à la Birmanie pour sortir d’un régime militaire et une seule nuit pour l’y faire replonger. Cette nuit, l’Armée a organisé un coup d’État pour reprendre le pouvoir. La dirigeante du pays et prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, le président de la Birmanie et plusieurs hauts dirigeants du parti au pouvoir ont été arrêtés. Pour justifier ce coup d’État, l’Armée dénonce des fraudes électorales lors des dernières élections de novembre. On en parle avec Lilia Hassaine dans son Zoom. La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux ce mardi : on y voit une jeune femme birmane, une professeure de sport, tourner une vidéo de coaching alors que derrière elle les blindés de l’armée prennent la direction du Parlement pour renverser le gouvernement. C’est le quatrième coup d’Etat auquel doit faire face le pays en 63 ans. Aujourd’hui plus que jamais pourtant, le coup d’Etat en Birmanie se retrouve à la Une des JTs du monde entier. Et c’est notamment grâce à Aung San Suu Kyi, la dirigeante du pays et prix Nobel de la Paix en 1991, connue dans le monde entier. Dans son Zoom, Lilia Hassaine nous explique pourquoi elle a tant compté dans l’Histoire de son pays et de ses relations avec l’Occident.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien
4m29
Publiée le 02 février 2021 à 19:55
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires