fond Zoom : où s’arrête le "sexy" et où commence le sexisme dans la pub ?

Zoom : où s’arrête le "sexy" et où commence le sexisme dans la pub ?

« Seulement 4 mots peuvent rendre leur sourire aux femmes : ‘je t’aime’ et ‘soldes’’. Cette phrase, tirée d’une publicité pour l’enseigne McArthurGlen était, jusqu’à hier, placardée sur un panneau d’affichage de la ville de Roubaix. Face à la polémique, soulevée grâce au compte Twitter « Pépite sexiste », l’enseigne a présenté ses excuses et fait retirer son affiche. Et ce n’est pas la première enseigne a retiré des affiches jugées sexistes.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien avec Yann Barthès
3m18
Publiée le 11 janvier 2019 à 19:34
Dispo + 30j
Quotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires