fond Zoom : les précieuses visites de Bernard Tapie à l'Elysée
Zoom : les précieuses visites de Bernard Tapie à l'Elysée

Zoom : les précieuses visites de Bernard Tapie à l'Elysée

Le procès de Bernard Tapie s’est ouvert ce lundi à Paris. L’homme d’affaire est soupçonné d’escroquerie et de détournement de fonds publics dans l’affaire de l’arbitrage du Crédit Lyonnais/Adidas, survenu en 2006. A l’époque, Bernard Tapie obtient de la justice plus de 400 millions d’euros au titre du « préjudice moral » qu’il aurait subi à la vente de la société Adidas. En 1993, alors que Bernard Tapie est en difficulté financière, il revend l’équipementier. Un an plus tard, il sera revendu avec un confortable bénéfice. Bernard Tapie accuse alors sa banque, le Crédit Lyonnais, de l’avoir lésé de près de 400 millions d’euros. Face à la lenteur de la justice, il demande un arbitrage qui, contre toute attente, lui sera favorable.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien
3m46
Publiée le 11 mars 2019 à 19:35
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires