The Musketeers : 5 bonnes raisons de suivre les épisodes de la saison 1 !

Voir le site The Musketeers

Les Mousquetaires intraitables
Par Virginie HILSSONE|Ecrit pour TMC|2015-06-09T16:14:18.789Z, mis à jour 2015-06-10T09:53:25.485Z

Mercredi 10 juin à 20h50, vous avez rendez-vous avec quatre nouveaux épisodes de la nouvelle série de TMC : The Musketeers. Pour ceux qui auraient ratés les premiers, il vous reste encore 24h pour les voir en replay. Voici cinq bonnes raisons d’en profiter.

Athos, Porthos, Aramis et D’Artagnan. Des noms que tout le monde connaît, entrés dans la légende avec le roman d’Alexandre Dumas. Chaque mercredi, l’histoire reprend vie sur TMC à partir de 20h50 avec la diffusion de quatre épisodes de The Musketeers, série anglaise de la BBC. La semaine dernière, les premiers épisodes ont captivé 765.000 téléspectateurs, soit 3,4% du public, plaçant la chaîne en tête des audiences de la TNT. En attendant la suite mercredi 10 juin, le début de la saison 1 est encore disponible pendant 24h en replay et il ne faudrait mieux pas les manquer !

Pour son quatuor principal

Un pour tous et tous pour un ! Les célèbres Mousquetaires du roi reprennent vie sous les traits d’Howard Charles (Athos), Athos (Tom Burke), Aramis (Santiago Cabrera), très vite rejoints par D’Artagnan (Luke Pasqualino). Un quatuor de chic et de choc dont on n’oublie vite l’accent anglais en la version originale. Chacun d’eux maîtrise son personnage et lui apporte de la profondeur avec quelques petits changements, histoire de muscler un peu les intrigues. Aramis n’a pas encore embrassé les ordres, Porthos est fils d’esclave et Athos incarne mieux que jamais le leader charismatique et torturé du groupe.

Pour sa fidélité à l’œuvre

Entraînement d’escrime, d’équitation, reconstitution du Paris du XVII siècle, costumes et château de Versailles. La BBC n’a pas lésiné sur les moyens pour rester fidèle aux Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. Si les différentes adaptations cinématographiques sont allées du passable au franchement navrant, aucune n’avait autant respecté chaque détail du roman à l’image du passé d’Athos et Milady. Les rajouts quant à eux trouvent parfaitement leur place dans cet univers foisonnant.
La production a également tenu à offrir une bonne part de réalisme au show, notamment via l’usage des mousquets bien plus fréquent que des combats à l’épée chorégraphiés. 

Pour ses personnages féminins

Dans The Musketeers, les dames ne font pas dans la dentelle. Malgré le contexte difficile des années 1600 où les femmes avaient peu de droits et beaucoup de devoirs, Constance de Bonacieux (Tamla Arki) incarne une sorte de cinquième mousquetaire à la fois forte, courageuse et résolue. Une alliée de poids pour D’Artagnan et quelqu’un qui ne faut mieux pas contrarier.
On n’en oublie pas Milady de Winter (Maimie MCcoy), parfaite manipulatrice plus ambiguë qu’il n’y parait. Une femme fatale au passé trouble faite sur mesure pour l’actrice à l’exemple de ses jambières, conçues uniquement pour elle.

Pour les acteurs secondaires

La galerie de personnages secondaires n’est pas en reste, notamment grâce à la présence du monument de la télévision Peter Capaldi en Cardinal de Richelieu. Avec Hugo Speer (Capitaine Treville), il forme des adversaires d’expériences devant et derrière la caméra.
Mention spéciale au duo royal Ryan Cage (le Roi Louis) et Alexandra Dowling (la Reine Anne) dont la sympathie est immédiate.

Pour sa saison 2

Enfin, cette première saison de The Musketeers est immanquable du fait que la série a eu droit à une seconde saison (et bientôt une troisième) encore plus réussie dans l’aboutissement des personnages et de la trame narrative. On ne vous en dit pas plus.
Les quatre prochains épisodes de The Musketeers seront diffusés mercredi 15 juin à 20h50 sur TMC et disponibles ensuite en replay pendant 7 jours.