fond Décharges : le gaz issu de nos ordures
Décharges : le gaz issu de nos ordures

Décharges : le gaz issu de nos ordures

Dans ce centre de recyclage, le plus grand en France, les déchets sont considérés comme de la matière première. “L’objectif ici, c’est d’extraire toutes les matières valorisables possibles. Donc, on a plusieurs alvéoles. On a des alvéoles de cartons, de bois, de déchets divers”, précise Aymeric Pontillon, chargé d'exploitation Veolia. Et tout cela sera recyclé. Mais dans les camions qui déchargent, il y a parfois des mauvaises surprises. Certains déchets ne peuvent pas rentrer dans la filière de recyclage. C’est ce qu’on appelle “un déchet ultime”. Il ne pourra qu’être enfoui, stocké dans un immense casier, un trou de quelque 100 000 m² de superficie. Un nouveau casier est en cours de construction. D’ici six mois, il sera aussi rempli de déchets qui peuvent avoir une utilité. “On va créer des réseaux de tuyaux qui vont venir récupérer tout le gaz qui est produit par la dégradation de la matière organique qui reste dans ces déchets”, explique Monique Kallassy, coordinatrice stockage, direction technique et performance Veolia. Nos poubelles produisent vraiment de l'énergie, et ce pendant près de 20 ans. Il est impossible de le voir à l'œil nu, mais sous terre, il y a ces déchets qui produisent du méthane, de l'oxygène, du CO2 ou encore de l’azote. Autant de gaz qui vont être aspirés et stockés grâce à des machines. Ils vont servir à produire de la chaleur, de l'électricité et désormais à fournir du biogaz aux habitants grâce à une machine. “Notre métier est d'enlever toutes les impuretés et de ne garder que le méthane qui va pouvoir être injecté dans le réseau de gaz naturel”, souligne Mathieu Lefebvre, PDG Waga Energy. La suite du reportage dans la vidéo en en-tête de cet article. TF1 | Reportage C. Diwo, O. Danjou, N. Benisti
MA LISTE
Le Journal du week-end
2m43
13 May 2022 à 20:10
Le Journal du week-end